Recruter 40 développeurs quand on est une entreprise inconnue dans la communauté des devs…

Mission impossible ?

C’est pourtant la tâche qui a été confiée à l’équipe RH de RTE (Réseau de Transport d’Electricité)

Suite à un grand nombre de projets industriels prévus au sein de l’entreprise, +100 postes auparavant sous-traités auprès d’ESN (anciennes SSII) doivent être internalisés.

Ce chantier de recrutement des développeurs a été entamé il y a plus d’1 an.

Beaucoup de solutions ont été testées durant cette période, avec plus ou moins de réussite…

Et c’est en sortant des carcans du recrutement classique qu’ils ont pu obtenir des résultats satisfaisants.

Nous sommes allés les interviewer pour qu’ils nous dévoilent les méthodes utilisées leur permettant :

  • De gagner significativement en notoriété auprès de la communauté dev
  • D’organiser 21 entretiens avec des développeurs grâce à l’envoi… d’un SMS
  • De repérer en interne les personnes qui se sont formées en autodidactes sur le développement
  • De créer une nouvelle dynamique au sein de l’entreprise sur les méthodes de recrutement innovantes

Pourquoi les méthodes classiques ne sont plus suffisantes ?

Le monde de l’emploi est en train de changer car aujourd’hui : les candidats ont le choix.

C’est d’autant plus vrai pour le marché des développeurs qui a la réputation d’être l’un des plus tendus.

Seulement 8% des développeurs en France sont activement à la recherche d’un emploi.*

Entre 50 et 127 700, c’est le nombre de postes non pourvus dans le numérique à horizon 2020 d’après un rapport de la communication européenne*.

L’équipe de RTE s’en est rapidement rendu compte à la suite de lecture de quelques articles RH sur le web et à un premier essai mitigé pour recruter des devs : les CVthèques.

Les CVthèques ? Solution pas toujours à la hauteur

Dans un premier temps, ils se sont essayés aux CVthèques pour dénicher des candidats.

Et ils ont rapidement constatés que toutes celles-ci ne se valent pas...

« Les candidats sont sollicités par beaucoup d’entreprises et finalement, ils ne donnaient même pas suite. »

Ilda Chargée d'Affaires RH RTE

Ilda De-Araujo
Chargée d’Affaires RH chez RTE

Malheureusement, avec la concurrence des autres entreprises, peu de candidats ont donné suite à leurs sollicitations en utilisant cette solution.

« Dans la pratique quand on appelait les candidats, ils étaient déjà pris ailleurs ou ils n’étaient pas intéressés ou ils ne répondaient pas au téléphone ni aux mails. »

Agnieszka RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

C’est à ce moment-là qu’ils ont pris conscience du besoin de rendre l’image de l’entreprise attractive pour attirer les développeurs.

Comment gagner en notoriété quand on est inconnu auprès des devs ?

Le problème de l’entreprise, c’est qu’elle souffre d’un déficit de notoriété.

« RTE n’est pas très connue comme entreprise à l’externe sur nos cœurs de métiers et encore moins sur les métiers de devs. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

Pour rendre la marque employeur plus attractive, ils décident de publier des offres sur des plateformes spécialisées dans le digital comme BDMJob.

Annonce RTE pour Recruter des Devs
Exemple d'une annonce RTE actuellement en ligne sur BDMJob

Mais l’objectif pour le moment, n’est pas de générer des candidatures.

Il est plutôt de communiquer, de se montrer, d’être là où il faut…

« Le tout c’était surtout de faire parler d’RTE en tant qu’employeur pour les développeurs et valoriser nos activités, leur donner envie de venir chez nous et pas forcément dans une ESN. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

Ils s’essayent aussi à des salons spécialisés pour les femmes informaticiennes comme la WomenHack mais aussi d’autres méthodes innovantes comme Seekube qui organise des cocktails/jobdating au cinéma avec des profils tech !

Cocktail pour recruter des devs
Organisation d'un cocktail pour la sortie de Star Wars

Puis ils réfléchissent à un procédé déjà utilisé avec succès par d'autres industriels dans leur secteur :

EDF par exemple, organise ses propres hackathons depuis quelques années.

Il n’en fallait pas plus pour inspirer l’équipe à en faire de même…

Et pourquoi pas organiser un hackathon pour recruter ?

L’idée est attirante mais finalement, après réflexion…

…organiser un événement de ce type est trop lourd à gérer pour RTE :

  • Solliciter beaucoup de personnes
  • Imaginer et créer les exercices
  • Prévoir une salle ou un lieu
  • Donner envie aux devs de participer…

« On aurait eu toute une sollicitation logistique et humaine assez lourde à gérer de notre côté. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

C’est à ce moment qu’ils découvrent une solution alternative :

La BattleDev.

Un concours de développement en ligne inspiré des hackathons américains réunissant plus de 5000 développeurs le temps d’une soirée.

Plus besoin d’organiser quoi que ce soit, c’est l’équipe de la Battle Dev qui gère tout :

  • Logistique humaine et matérielle
  • Exercices (sur 9 langages informatiques différents)
  • Inscription des participants

Le principe est simple : les développeurs s’affrontent pendant 2 heures sur 6 exercices d’algorithmie dans leur langage de prédilection (C / C++ / C# / Java / php / Ruby / Python / Node.js / Scala)

Ils sont ensuite classés en fonction de leurs résultats et les entreprises sponsors de l’événement ont accès aux CV des candidats qui ont accepté d’être contactés par les entreprises.

« Quand on a été contactés, on s’est dit que c’était un produit clé en main et que ça pouvait être intéressant de faire ça en étant accompagné. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

La solution était intéressante pour communiquer auprès de cette communauté et embaucher des nouvelles recrues mais pas seulement…

L’équipe RH de RTE a l’idée d’inciter les collaborateurs en interne à participer à l’événement.

Comment repérer les talents cachés au sein de l’entreprise ?

D’après l’étude HackerRank menée en 2018, 74% des développeurs déclarent être autodidactes.

Il n’est donc pas improbable que des personnes au sein de l’entreprise se soient formées sur leur temps libre à la programmation.

« Peut-être qu’on a des ingénieurs en interne qui sont dans le technique et qui ont de leur côté fait des MOOCs, des formations pour eux sur du codage. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

Mais comment les repérer dans un effectif de 8 500 personnes ?

La solution est toute trouvée :

En incitant les effectifs à s’inscrire à la BattleDev.

De cette façon, ils pourront facilement dénicher les pépites cachées afin de leur proposer un nouveau poste.

Mais une crainte au sein de l’équipe persiste…

« On avait envie mais en même temps on appréhendait de se les faire piquer. On se disait que s’il y en avait trop et des vraiment biens, ils se feront repêcher dans d’autres boites. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

Ce qu’ils ne savaient pas encore, c’est qu’en tant que sponsor, ils ont la possibilité de créer une équipe entreprise afin d’éviter ce genre de déboire.

Les collaborateurs de RTE peuvent participer sans possibilité de se faire débaucher (leurs CV ou coordonnées ne sont pas envoyés aux autres entreprises sponsors).

C’est donc la solution idéale pour eux, ils décident de sauter le pas et de devenir sponsor de l’événement.

Comment ils ont sélectionné les devs et organisé 21 entretiens

Pour bien se préparer, ils organisent une réunion avec les opérationnels afin de définir ensemble les critères de sélection des candidats.

« En regardant les exercices, les opérationnels ont pu se rendre compte du niveau de difficulté. C’est comme ça qu’on a décidé de choisir la note de +3/6. »

Ilda Chargée d'Affaires RH chez RTE

Ilda De-Araujo
Chargée d’Affaires RH chez RTE

Une autre donnée essentielle pour eux doit aussi être présente : la mobilité géographique des candidats.

L’équipe de la Battle a déjà prévu le coup. Au sein de la base, les candidats indiquent leurs mobilités sur une carte de France, ce qui permet aux employeurs de facilement trier la masse de plusieurs milliers de CV.

Pendant ce temps, une seconde réunion est organisée avec le service com pour valoriser leur participation en interne et sur les réseaux sociaux.

Ils n’en n’ont pas encore conscience mais l’impact auprès des développeurs sera significatif sur l’image de la marque.

Communication de RTE pour recruter des devs

Après la sélection de plus d’une centaine de profils, le moment fatidique arrive : la prise de contact.

Et avec les enseignements des expériences non fructueuses du passé, RTE décide une nouvelle fois d'innover.

Cette fois-ci en s’essayant à une prise de contact non conventionnelle…

21 entretiens de planifiés grâce… à un SMS

L’entreprise plutôt que d’envoyer des mails ou de téléphoner, décide de passer par le SMS.

Peu engageant et commode pour le candidat.

« C’est beaucoup plus facile de répondre à un SMS que de répondre à un coup de fil ou à un mail car on n’est pas forcément dispo h24 dans sa messagerie email perso. »

Ilda Chargée d'Affaires RH chez RTE

Ilda De-Araujo
Chargée d’Affaires RH chez RTE

On a demandé à Ilda de nous partager le SMS qu’elle avait envoyé aux profils sélectionnés, le voici :

Message pour recruter des devs

45 mots, c’est tout ce qui lui aura suffi pour initier le contact avec les candidats.

Avec un ton loin des messages impersonnels et froids qu’ont l’habitude de recevoir les candidats, l’impact ne se fait pas attendre bien longtemps…

« Sur 90 candidats contactés, j’ai eu 21 retours positifs de personnes qui étaient intéressées. Très rapidement ils me disaient qu’ils étaient dispo le soir même ou le lendemain midi. »

Ilda Chargée d’Affaires RH chez RTE

Ilda De-Araujo
Chargée d’Affaires RH chez RTE

Au final, la BattleDev a été l’un des leviers les plus efficaces pour eux à ce niveau.

« La Battle Dev nous a permis d’avoir un meilleur taux de retour que ce qu’on avait déjà essayé. »

Ilda Chargée d’Affaires RH chez RTE

Ilda De-Araujo
Chargée d’Affaires RH chez RTE

Mais il a fallu attendre quelques mois avant de palper l’impact d’une opération comme celle-ci sur la notoriété de l’entreprise.

L’impact sur la notoriété de l’entreprise auprès des devs est-il réel ?

Durant des salons de recrutement les candidats viennent à leurs rencontres, reconnaissent leur logo grâce à leurs participations à la Battle…

Quand ça arrive une fois, on imagine que c’est le hasard ou un coup de chance…

Mais quand ça arrive, 2, 3, 4 fois… l’équipe commence à se poser des questions et prend conscience du réel impact de leur participation sur la notoriété de la marque.

Et ça ne s’est pas arrêté aux salons de recrutement…

« Pendant des entretiens, quelques mois après notre participation, certains candidats avaient vu qu’on sponsorisait la Battle Dev. »

Jennifer RTE

Jennifer Ryascoff
Chargée d'Affaires RH chez RTE

Les résultats des actions menées par l’équipe RH amènent un vent nouveau sur le recrutement en interne et un enthousiasme insoupçonné… les opérationnels et les managers se prennent au jeu.

« En interne on commence à créer de l’enthousiasme avec ce process, auprès des futurs managers, des opérationnels et des recruteurs. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d’Affaires RH chez RTE

Une émulation créée autour de ces nouvelles méthodes de recrutement en interne

Une vraie prise de conscience a vu le jour sur ces procédés de recrutement innovants, en dehors des clous.

Auparavant les managers écrivaient un brief à des cabinets de recrutement et recevaient quelques CV en retour.

C’est donc un nouveau monde qui s’ouvre à eux avec ces nouvelles méthodes, à l’opposé de ce qu’ils ont connu dans le passé.

« J’ai l’impression qu’ils attendent la prochaine participation avec impatience en se disant qu’on fera encore mieux la prochaine fois. »

Agnes RTE

Agnieszka Sawa
Chargée d'Affaires RH chez RTE

RTE a d’ores et déjà renouvelé sa participation pour la prochaine Battle Dev qui aura lieu le 26 novembre prochain.

Et vous pouvez vous aussi encore vous y inscrire.

  • Si vous êtes fatigué d’utiliser des solutions qui ne fonctionnent pas.
  • D’être confronté au quotidien à des candidats « fantômes » qui se désintéressent de votre entreprise.
  • Avez essayé toutes les méthodes classiques de recrutement sans résultat…

Peut-être… qu’il est temps de vous essayer à des solutions innovantes qui vont vous redonner le sourire.

Devenez sponsor de la Battle Dev et rentrez en contact avec plusieurs milliers de développeurs ouvert aux opportunités.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, voici un autre cas client Battle Dev :

Comment la Responsable Communication de cette ESN a recruté 4 devs grâce à un concours en ligne.

Marre d'utiliser des méthodes qui ne fonctionnent pas ?

Devenez sponsor de la Battle Dev et rentrez en contact avec plusieurs milliers de développeurs ouvert aux opportunités.

Remplissez ce formulaire et on vous rappelle au plus vite.